Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion


Découvrez Goldfinger!

Proposé par Zormz!!!


:: Ghost story ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le défouloir -> La salle de pause
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BhZ manix
Pote de la B.A.C

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2008
Messages: 816
Localisation: Lille et Bobigny...
Masculin
Gamertag: BhZ manix
Jeu favori: Wolfenstein Far cry

MessagePosté le: Mer 12 Mar - 04:13 (2008)    Sujet du message: Ghost story Répondre en citant

4/ghostqx6.png" border="0" onloadxxx="if (this.offsetWidth < 100 || this.offsetHeight < 20) this.previousSibling.style.display = 'none';" />

Sur cette photo d' un immeuble en feu prise en 1995 par Tony O'Rahilly, apparait nettement la silhouette d' une jeune fille. Effet d' optique dû à l' incendie ou apparition fantomatique?
Tout commence par le violent incendie qui détrusit la mairie de Wem -une ville anglaise du comté de Shropshire- en date du 19 novembre 1995. Photographe amateur, Tony O'Rahilly se trouve sur place et, à la dérobée, derriére le cordon de police, il prend plusieurs photos du sinistre avec un appareil muni d' un téléobjectif de 200mm. Sur le moent il ne remarque rien d' anormal. Ce n' est qu' au développement de la pellicule qu' il découvre, sur l' un des tirages, l' étrange silhouette d' une jeune fille se tenat debout au milieu des flammes. On ne distingue que trés vaguement les traits de son visage; la jeune fille se tient droite, face à la porte d' une sortie de secours. Intrigué, à juste titre, O'Rahilly va montrer ce cliché aux pompiers: peut-être s' agit il d' une victime oubliée dans l' incendie. Or les pompiers sont formels: tous les occupants de l' immeuble ont été évacués à temps et il est impensable que quelqu' un ait franchi le cordon de police pour aller se jeter dans les flammes. Mais alors, qui est la jeune fille de la photo?
 Le tirage va être analysé par une série d' experts. Le premier sera Tony Adams, photographe en chef d' une gazette locale, le Shropsire Star. Pour ce professionnel, la photographie et le négatif sont authentiques. Son journal va donc diffuser la photo afin que la mystérieuse jeune fille soit identifiée. Personne ne reconnaitra le visage; en revanche le journal recevra plusieurs courriers pappelant que, en en 1677,  la ville connut un tragique incendie dans lequel périrent plusieurs paysannes. O'Rahilly avait il donc "capturé" l' image d' un fantôme errant depuis 3 siécles? Afin d' éviter une éventuelle supercherie, une contre-expertise va être effectuée par un photographe travaillant dans un autre journal, le Daily Express. D' emblée ce deuxiéme photographe met en cause la bonne foi de O'Rahilly et déclare séchement: "d' habitude les faussaires font un meilleur boulot." Ce commentaire diffamant pique O'Rahilly au vif.
Il décide de soumettre sa photo à un groupe de spécialistes, l' Association pour l' Etude Scientifique des Phénoménes Inexpliqués (ASSAP). L' expert délégué par l' ASSAP, le professeur Vernon Harrson (ancien président de la Royal Photographic Society), soutinet que la photographie est exempte de trucages... mais il y révéle toutefois quelques anomalies. Les palns sur lesquels se situent la tête et le corps de la jeune fille ne coîncident pas! Alors que la tête parait se trouver devant les grilles, le corps apparait derriére elles. L' expert remarque également qu' une sorte de ceinture, entourant la taille du personnage, se prolonge bizarrement sur un pan de mur. L' ASSAP va utiliser un ordinateur pour décrypter le cliché: cette analyse confirmera les premiéres observation de Harrison, qui avance alors une explication possible: "L' apparition ne serait en fait qu' un phénoméne optique, résultant d' un effet d' éclairage sur des débris en flammes."
L' ASSAP apprend peu aprés qu' une vidéo a été tournée par les pompiers lors de leur intervention. Un spécialiste de l' association va analyser ce document: "On voit sur la vidéo, tournée à partir de l' endroit d' ou fut prise la photographie, une poutre en feu et plusieurs débris tombant du toit. Quand la lance à incendie des pompiers éteint les flammes et que la fumée se dissipe, on distingue une poutre rougeoyanye derriére les grilles, exactement à l' emplcement de la silhouette." Quant à la "ceinture" de la jeune fille, la vidéo laisse penser qu' il s' agit de tuiles en train de tomber. Une poutre en feu, de la fumée et des débris... voilà les clés de l' énigme. Tony O'Rahilly est rassuré par ces conclusions: peu importe qu' il ya it fantome ou non sur la photo, l' important est qu' on ne l' accuse pas de trucage.
pour le malheur de O'Rahilly, une émission télévisée va reprendre cette affaire. O'Rahilly se souvient: "Nous sommes allés à la BBC avec la vidéo des pompirs et notre photo, mais leur opinion était déjà faite: la photographie était un faux, un point c' est tout. Selon moi, le visage est dû à un effet d' optique extraordinaire, fixé sur la pellicule en un centiéme de seconde. En revanche, un expert du National Photographic Museum, sollicité par la BBC, va montrer plusieurs lignes horizontales visibles sur le visage de la jeune fille et les interprétera comme des lignes d' écran de télévision, sous entendant que cette silhouette a été purement et simplement fabriquée sur ordinateur. "Je pense que ces lignes proviennent certainement de l' agrandissement effectué pour les besoins de l' émission. Il n' empêche que, depuis, tout le monde me prend pour un faussaire. Un spécialiste de ces qestions souligne: "Si les fantômes se manifestent dans le spectre électromagnétique, alors l' appareil photo peut effectivement enregistrer ce que l' oeil d' un observateur ne peut voir."
 Le feu ravagea la mairie de Wem en 1677.  L' histoire prouve que l' incendie a été causé par uen jeune femme appelée Jane Churm, qui est responsable de l' incendie aprés avoir oublié  d' éteindre sa chandelle.
 Depuis cette date, il est coutume que la mairie recevrait parfois la visite du fantôme de Jane Churm.
 En tout cas aujourd' hui une chose est sûre: personne ne peut prouver la supercherie, ou affirmer l' existence de cette silhouette.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Mar - 04:13 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BAC V3NDETTA
Membre de la B.A.C

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2008
Messages: 1 782
Localisation: Bagdad (93)
Masculin
Gamertag: BAC V3NDETTA
Jeu favori: call of duty 4

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 14:32 (2008)    Sujet du message: Ghost story Répondre en citant

Aout 1987, Mme Sayers pose seule dans la carcasse d' un hélicoptére "crashé" pendant la guerre des Malouines. Elle ne se rendra compte de la présence d' un co-pilote spectral qu' au développement de la photo. S' agit-il d' un reflet sur la vitre du cockpit ou, comme le pense Mme Sayers, du fantôme d' un militaire tué lors d' un crash?




Non c'est pas une matraque..c'est ma bite!!!


Revenir en haut
MSN
BAC V3NDETTA
Membre de la B.A.C

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2008
Messages: 1 782
Localisation: Bagdad (93)
Masculin
Gamertag: BAC V3NDETTA
Jeu favori: call of duty 4

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 23:52 (2008)    Sujet du message: Ghost story Répondre en citant






Paranormal fantomes
envoy&eacute; par feerari











Non c'est pas une matraque..c'est ma bite!!!


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:50 (2017)    Sujet du message: Ghost story

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Le défouloir -> La salle de pause Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com